Attention : risque d'imposture

PORTE A PORTE - Des démarcheurs se font passer pour des agents EDF ou Engie pour vous proposer des assurances sur vos chaudières ou installations électriques. Voici 3 conseils pour déjouer les pièges.

Vendre à tout prix. C'est ce que certains démarcheurs à domicile font, quitte à se faire passer pour des agents d'EDF ou de GDF-Suez (désormais rebaptisé Engie). Une commerciale qui travaillait pour le compte d'une entreprise sous-traitante de la société d'assurance Flandrin, une entité du groupe IAG, affirme même à 60 millions de consommateurs que son "manager présentait une carte d'accréditation GDF-Suez".

Ces méthodes ont valu à IAG d'être épinglé par le mensuel en 2011. Problème, elles semblent perdurer à en croire les témoignages déposés encore tout récemment sur leur site. Solution : redoubler de vigilance quand un vendeur vient sonner à votre porte. Voici 3 conseils pour ne pas tomber dans le piège.

► Gardez la tête froide, c'est vous qui décidez
Dès l'instant où on vient à vous alors que vous n'avez rien demandé, vous devez vous méfier. Il est probable que vous n'ayez pas du tout besoin du service ou que vous l'ayez déjà par ailleurs. Par exemple, certains démarcheurs vous proposent un contrat intitulé "Pack Eco Habitat" couvrant d'éventuels dysfonctionnements d'une chaudière après franchise et dans la limite de 300 euros par sinistre et par an.

Certes, ce n'est pas toujours facile de garder les idées claires face à leur discours bien ficelé mais demandez alors un moment pour réfléchir. Il vous apparaîtra comme une évidence que non seulement cette assurance n'a aucun intérêt (franchise) mais surtout qu'elle doublonne avec votre multirisques habitation.

► Rétractez-vous dans les 14 jours, vous n'avez pas à vous justifier
Si vous avez malgré tout souscrit un contrat proposé par un démarcheur à domicile et que vous le regrettez après coup, pas de panique. Vous disposez d'un délai de 14 jours pour vous rétracter sans avoir à fournir la moindre explication, conformément au Code de la consommation. Il vous suffit alors d'envoyer par lettre recommandée avec accusé de réception le bordereau de rétractation qui est censé figurer sur le contrat.

► Faites invalider votre contrat, vous serez remboursé
Si vous avez laissé passer le délai de rétractation, adressez-vous directement à la société mère pour faire invalider votre contrat. Un responsable du groupe IAG dit à 60 millions faire le tri entre les contrats qui ont été signés dans les règles et les autres : "La moitié des contrats signés sont invalidés par la suite et nous remboursons les clients".